Inventaire amoureux de ces quelques choses qui me font sourire

Inventaire amoureux de ces quelques choses qui me font sourire

Scroll down to content

La grisaille reparaît et me voilà en proie à la dépression saisonnière. Ne me vient la motivation de rien, sinon celle d’hiberner sous ma couette. Cependant bien décidée à lutter contre la stagnation, j’ai cogité devant une page blanche pour dresser la liste des choses qui me font sourire. Et soudain, le ciel d’automne m’a paru moins gris.

Mon chien. Voire même les chiens en général. Du caniche au noble lévrier, en passant par le bâtard des refuges, il me semble tous avoir été touchés par la grâce. Les chiens sont des êtres d’une pureté manifeste, dont l’être humain est profondément indigne.

Mater des films d’horreur. Plein de films d’horreur. Des slashers et des histoires de fantôme. Avec un cachet eighties décomplexé, des nappes sonores pleines de synthés et du sang qui gicle sur l’objectif.

Faire les courses avec ma mère chez Cora. Cora a ouvert un Drive piéton à deux pas de chez moi. Il n’empêche que rien ne vaut l’excursion familiale du samedi matin, passée à s’engueuler pour le dernier pot de houmous au rayon frais.

Niquer le système avec papa. Parce que mon père a toujours un plan pour payer moins cher, voire ne pas payer du tout. Ainsi a-t-il équipé ma chaîne Hi-Fi d’un appareillage Bluetooth chinois passablement douteux… qui espionne très certainement toutes mes conversations, mais qui visiblement fonctionne.

Écouter Mariah Carey chanter en live, se lever et danser. Pour ses 30 ans de carrière, elle a posté son concert de 1996 au Tokyo Dome en intégralité sur YouTube. Autant vous dire que mes voisins le connaissent déjà par cœur.

Partir. S’envoler pour Londres et voir Peter dans une chambre d’hôtel. Passer chez Maud près de Paris et se maquiller dans un TER pour Fontainebleau. Rentrer à Lyon boire des cocktails avec Barbara, féliciter Angie pour son prochain mariage, se ressourcer auprès de Bastien et de Dylan.

Admirer les beaux garçons sur Instagram. Et les oublier tout de suite après.

Admirer les jolies filles sur Instagram. Et les oublier tout de suite après.

Poster des stories sur Instagram. Sans pour autant en faire l’essentiel de mon activité. C’est difficile, j’ai même sérieusement dû me sevrer dernièrement, mais il n’empêche que j’aime passionnément raconter un maximum de saloperies en story sur Instagram.

Trier, ranger et nettoyer. Il paraît que les créatifs sont bordéliques. Je fais exception à la règle. Et j’en suis fière.

Monica Geller GIF Friends

Baiser. Ne nous en cachons pas. C’est tout de même une activité fort attrayante.

Faire du yoga. Parce qu’il est impossible de ne pas sourire le jour où l’on parvient enfin à passer sa jambe derrière sa tête.

Offrir un cadeau. Et surtout, le cadeau idéal. Celui qu’il aura fallu chercher pendant des jours avant d’être sûr qu’il fera mouche. Celui qui décrochera un sourire encore plus grand que le mien à l’idée de l’offrir.

Marcher, malgré le froid, la pluie et le vent. J’aime partir tôt le matin à pied et gravir les quarante minutes de marche qui me séparent de mon travail. C’est un entêtement d’une fierté quotidienne.

Recommencer. Changer de vie. Tout quitter et devenir éleveuse de chiens-loups dans le Grand Nord.

Et vous ? Quelles petites choses vous font sourire dans la fraîcheur naissante de l’automne ?

signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :