Comment j’ai malencontreusement raté la première du Christmas Special de Mariah Carey cette année

Scroll down to content

Je me faisais une joie de regarder la dernière production Noëlique de la diva américaine. Malheureusement, ma soirée d’enchantement en pyjama arrosée au Champagne s’est muée en une pathétique déception. Quoi que…

Depuis que je suis célibataire, j’ai une tradition de l’Avent garantie 100 % vieille fille absolument pathétique. Dès la fin du mois novembre, je guette patiemment l’annonce de Mariah Carey sur les réseaux sociaux… Comment ça, quelle annonce ? L’ANNONCE. Le monde entier sait qu’il appartient à Mariah d’ouvrir la saison du houx, des chorales et des petits bonhommes en pain d’épices. N’en déplaise à Michael Bublé, qui essaye de lui chaparder son trône depuis l’an passé, Mariah reste l’impératrice de la saison. Et j’aime les niaiseries de Noël de Mariah Carey. J’aime quand elle apparaît dans un body indécent avec des épaulettes de casse-noisettes. J’aime quand elle met en scène ses enfants en train de danser en pyjama devant la cheminée du salon. J’aime quand, d’un air impérieux, elle lève son verre de Champagne recouverte de plus de bijoux Swarovski que ma grand-mère n’en a jamais rêvé. C’est kitsch, clinquant, plein de bons sentiments… Mais, ma foi, je pense tout de même qu’il faut avoir le cœur bien aigri et être fondamentalement triste pour refuser d’admettre que, lorsque Mariah ouvre la bouche pour interpréter son Silent night, ça vaut bien la demi-tonne de paillettes rouges, vertes et dorées déversées tout autour.

Quoi qu’il en soit, cette année, l’annonce fut particulière en raison de l’épidémie de Covid-19. Si d’ordinaire, l’auto-désignée bras droit du Père Noël dévoile les dates de sa tournée hivernale, le 18 novembre dernier, elle annonçait un Magical Christmas Special sur AppleTV. Ceci, bien sûr, pour pallier à l’impossibilité de se produire en concert. Ma joie n’en fut que plus grande. Car, en effet, chaque année, j’ai un rituel. Je saute sur le premier live de Noël dispo en streaming. Et je le mate en mangeant des truffes au chocolat et en buvant… une demie-bouteille de Champagne dans un gobelet à paille rose. En pyjama et peignoir éponge, s’il vous plaît. Le comble de ma beauferie. Et bien sûr, je chante. Fort. Et je danse. Toute seule. Et je pleure, crie, applaudis. C’est à la fois ridicule et puéril, mais je me fais une joie de me retrouver devant ma télé dès le premier concert – si bien que j’en trépigne d’impatience. Et j’échange aussi avec la communauté des Lambily de part le monde, sur Twitter et Instagram. L’an dernier, j’en ai fait rire plus d’un avec cette réflexion : « Ange, Mère Noël… Elle nous a vraiment fait tout le bestiaire. J’ouvre les paris : l’an prochain, elle se pointe en Rudolph. Qui est avec moi ?! »

Mariah Carey Noël
Clairement, le pire costume de scène EVER.

Ce Magical Christmas Special me promettait une soirée épique avec mon gobelet et ma télécommande. AppleTV… ?! Pouah ! Peu importe. Je savais que nous l’aurions en streaming dès le lendemain. Ce n’était qu’un minuscule obstacle à mon joyeux rituel de soûlarde. Et nous voici donc, samedi 5 décembre, au lendemain de la diffusion. J’allume mon ordinateur et j’entreprends les recherches. Ils n’est que 10 heures, je suis encore en pyjama. Je n’ai qu’à lancer le téléchargement, aller me doucher et descendre chercher ma demie-bouteille pour ce soir. On va passer une bonne soirée. Sauf que… La tâche semble plus ardue que prévu. Je finis par trouver quelque chose sur un obscur site japonais. Il faut que je passe par un downloader externe pour acquérir le précieux sésame. J’en essaye plusieurs… Sans succès. Mon pare-feu refuse d’obtempérer. Les heures passent. Je m’énerve et je peste derrière mon écran. 15 heures. SMS de l’un de mes meilleurs potes :
« Darling, tu confirmes pour ce soir ? On se le mate en simultané ?
– Moooh, les copains… J’arrive pas à l’avoir, ça coince ! Comment vous avez fait, vous, bordel ?!
– On a des Iphone, chérie. On a pris l’offre d’essai d’AppleTV juste pour regarder le Christmas Special. Tant pis, on la verra en tout petit, mais on la verra.
– JE VOUS DÉTESTE ! »

Je suis à deux doigts de balancer mon clavier par la fenêtre et de me recroqueviller en position fœtale pour sangloter.

Mariah Carey
Tu mens, Mariah ! AppleTV semble bien avoir ce pouvoir…

18 heures. Notif Messenger. C’est ce type atrocement sexy… Il me demande comment je vais. Est-ce que je lui dis que j’enrage à cause de ce putain de live de Noël de merde ou est-ce que je la joue cool et sereine pour le laisser croire que je suis normale ? J’opte pour la seconde option :
« Hello ! ça va et toi ? Désolée, je réponds tardivement, j’essaye de télécharger un truc depuis hier soir, je viens officiellement de renoncer.
– Tu veux dl quoi ? Je peux te le télécharger si tu veux et te le filer ensuite…
– Tu te moques pas ? J’essaye de choper désespérément le « Magical Christmas Special » de Mariah Carey. Mais je ne voudrais pas abuser de ton temps.
– Bah tu n’abuses de rien, ça me fait plaisir d’être là pour les miens. »

Des « siens » ? C’est bizarre, mais je souris. Je suis sincèrement touchée par ce petit geste. Peu importe qu’il parvienne ou non à m’obtenir le Christmas Special de Mariah Carey : il a déjà sauvé ma soirée.

Que l’amour de Mariah vous garde,

signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :